Exposition: Joaquim Vicens Gironella. Vivre dans des temps agités et créer en marge

Exposition du 9 avril au 4 septembre 2022

Commissriat: Narcís Selles

Joaquim Vicens Gironella (Agullana, 1911 - Toulouse, 1997). Fils d'une famille d'artisans du liège et bouchonnier lui-même, il manifeste dès son plus jeune âge des préoccupations civiques, politiques et culturelles ainsi qu'une passion graphomane qu'il n'abandonnera pas toute sa vie durant. Après le coup d'État militaire contre la République, il intégra le Comité antifasciste et le Conseil municipal de son village. Envoyé sur le front, il dirigea la publication Victoria et écrivit dans d'autres médias.

Suite à la victoire du fascisme catholique espagnol, il fut contraint à l'exil. Il fut arrêté à Perpignan et passa plus d'un an au camp de concentration de Bram (Aude). Une fois libre, il trouve du travail dans une fabrique de bouchons en liège à Toulouse, où il fonde une famille avec la réfugiée républicaine Paz Santiago Ruiz, avec qui il aura trois filles. Suite à l'occupation allemande, il est envoyé au camp de concentration de Récébédou et de là, avec de nombreux autres réfugiés, au Croisic, où il est intégré dans  l'Organisation Todt pour participer à la construction du Mur de l'Atlantique.

De retour à Toulouse, il reprend son travail et entame parallèlement une œuvre de création originale à partir du liège. Son travail n'aurait peut-être pas transcendé sans l'artiste Jean Dubuffet qui a vu ses oeuvres et s'en est émerveillé, tant elles correspondaient à l'idée de l'Art Brut qu'il élaborait alors et qu'il voulait présenter comme un courant alternatif à l'art institutionnel. En 1948, il présente son travail dans une exposition personnelle à Paris et participe ensuite à de nombreuses autres manifestatitions.

À l’heure actuelle, le travail de l'auteur d'Agullana a atteint un niveau de projection remarquable, avec une présence dans plusieurs musées et dans des expositions internationales de grand renom, ainsi que de nombreuses références dans des articles, des livres et des thèses de doctorat. Ceci contraste avec le peu de re connaissance dans son pays natal, même parmi les spécialistes, bien qu'il soit l'auteur catalan le plus représentatif de l'Art Brut et l'un de ses plus éminents représentants. Une désinformation que cette initiative vise à aider à surmonter.

Vicens Gironella a également écrit L'exil, mon village et moi (1984), mémoires dans lesquelles, avec des souvenirs de sa jeunesse, des anecdotes personnelles, des réflexions morales et des jugements politiques, il évoque des événements et des situations d'une grande importance historique vécus à la première personne. Le catalogue qui accompagne l'exposition reproduira quelques-unes des parties les plus significatives de ces mémoires, restées jusqu'à présent inédites.

Cette exposition, organisée par l'historien de l'art Narcís Selles, est une coproduction du MUME et du Musée du Liège de Palafrugell. L'expo sera visible à La Jonquera du 9 avril au 4 septembre 2022 et à Palafrugell, du 15 octobre 2022 au 15 janvier 2023.

Fragment de l'entrevista a José María Guerrero realitzada per Fabián Soria amb motiu de l'exposició celebrada en el Festival des Mémoires de Cahors (França) al novembre de 2009

virtual visitfra1 250p

Agenda

<<  <  Juin 2022  >  >>
 Lu  Ma  Me  Je  Ve  Sa  Di