Accueil > Program. Culturelle > Actuelle > Art et Mémoire > Détails - Arte et mémoire. "Reconstruction", d'Ester Baulida
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

Art et Mémoire

Evénement 

Titre:
Arte et mémoire. "Reconstruction", d'Ester Baulida
Quand:
09.03.2019 - 09.03.2019
Catégorie:
Art et mémorie historique

Description

Ester Baulida

Reconstruction

Installation

 

Exposition du 9 mars au 9 juin 2019

Vernissage le samedi 9 mars, à midi

Espace-Hall du MUME

Ester Baulida présente au Musée Mémorial de l’Exil l’installation « Reconstruction ». En partant de l’élégance et de la subtilité, l’artiste construit un espace physique et mental où trouvent place la réflexion et un dialogue transversal, sans renoncer aux émotions. Comme le suggère le titre de l’œuvre, cet espace, à travers lequel il est possible de transiter et de s’arrêter, est un appel à la possibilité de reconstruire quelque chose après des dégâts, un effondrement ou un désarroi.

En utilisant des objets quotidiens tels que des rideaux ou des tapis, l’artiste propose une sorte d’habitacle minimal qui prédispose au recueillement mais qui, en aucun cas, ne peut être interprété comme une voie cynique ou évasive. Bien au contraire, cette retraite momentanée porte en elle une intention lumineuse et reconstructive. Il semblerait qu’en partant de l’introspection et du silence il est possible de canaliser la sagesse acquise par le biais de la volonté d’apprentissage et du temps qui passe, et d’ériger ainsi une poétique de la guérison. Autrement dit, la tentative d’articuler une conduite et une pensée constructives face à la douleur transmise à travers les générations. Un héritage de la souffrance qui dépasse le domaine de la sociabilité et qui peut même acquérir un aspect génétique au cours de son processus de transmission.

L'acceptation du poids d’un passé récent chargé de catastrophes et de violences et d’un présent qui se profile comme une fabrique de malaises ne conduit pas l’artiste à un nihilisme existentiel. L’exercice de la mémoire active et l’expérience deviennent les canaux d’une rencontre fondamentale dans la dignité et le respect de l’adversité. Par conséquent, un chemin qui débute dans la réflexion et la connaissance et qui, s’éloignant de l’univocité, inclut des perspectives diverses comme le montre de manière symbolique – et sous une apparence décorative – l’image imprimée que l’on perçoit dans l’installation. Elle veut en somme configurer la conviction que la réparation n’est viable qu’en partant d’un point de vue polyfacétique. Ce qui implique d’inclure dans un récit complexe l’histoire incomplète et fragmentée – les voix basses du passé – d’une humanité exposée à l’horreur et aux tentations d’un ordre autoritaire. Face à l‘impossibilité d’arrêter d'en être les héritiers, l’artiste formule une ébauche de structure d’accueil construite dans la relecture et la réhabilitation critiques du passé. En somme, un endroit imaginaire qui combine l’équilibre entre le principe d’espoir et le principe de responsabilité.

Sous son aspect d’espace ludique et aimable, « Reconstruction » invite, en partant de la délibération et du sentiment, à guérir ce qui perdure dans la mémoire comme quelque chose de fracturé et de non cicatrisé. Souvenir, résilience et réconciliation constituent les axes de cette proposition artistique qui entre dans la section « Art et Mémoire » du MUME.

Art et Mémoire. Des propositions artistiques contemporaines

Cet espace est consacré à l’exposition périodique de propositions artistiques contemporaines dont l’axe tourne autour des relations entre l’art et la mémoire – individuelle et collective – associée à des faits historiques et politiques. Dans ce sens, on donne la priorité aux œuvres qui, à partir d’un regard  documentaire, émotionnel et réfléchi, prennent en considération la fonction et l’influence que peuvent exercer la mémoire et la figure du témoignage dans la compréhension de l’histoire du XXe siècle, aussi bien qu’une possible approximation critique de la complexité du monde actuel.