Accueil > Détails - Exposition "Les journaux de Josep Franch-Clapers"
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

Museu Memorial de l'Exili

Evénement 

Titre:
Exposition "Les journaux de Josep Franch-Clapers"
Quand:
04.07.2009 - 27.09.2009
Catégorie:
Expositions temporaires historique

Description

Exposition "Les journaux de Josep Franch-Clapers"

 


Le MUME, en collaboration avec les Archives Nationales de Catalogne, a produit une exposition sur l'artiste Josep Franch-Clapers (Castellterçol 1915 - Baux de Provence, 2005).

 

Cette exposition, organisée par l'historien d'art Parramon Rubio Pere, est de montrer une proposition qui est structuré sur la base d'une enquête sur le caractère des témoignages de l'œuvre de cet artiste. Un tableau qui a paru dans le contexte difficile des camps d'internement en France et après l'occupation allemande pendant la Seconde Guerre mondiale. Avec le titre de «Le Quotidien Josep Franch-Clapers« démontre l'intérêt de lier l'expression picturale de Josep Franch-Clapers avec le genre de journal. Alors que normalement le journal est souvent associée à la littérature, cette exposition montre que le dessin et la peinture ont également été des outils efficaces afin de refléter et d'enregistrer un plein tous les jours de difficultés. Au jour le jour souvent humiliantes, inséparables l'une de détention dans les camps de concentration accrédités par l'Etat français, représenté par de fortes doses d'honnêteté et d'expressivité dans le geste pictural symbolique de l'artiste catalan.

 

Le passage de Josep Franch-Clapers par les champs de Saint Cyprien et Gurs, rester dans une société de travailleurs étrangers à Saint-Rémy et ultérieures semi-souterrain pour les dernières années de la domination nazie sont un ensemble de manifestations qui auront une visibilité formelle par la main du peintre. Il s'agit d'un véritable fichier visuel, une image du temps et de lieux construits depuis la plasticité de la peinture. En effet, les peintures, il a créé la série au cours de cette saison aussi compliquée et dense historiquement devenu un témoignage de premier ordre sur les conditions de vie des exilés. Toutefois, elles reflètent aussi la capacité des humains à surmonter dans des situations exceptionnelles et, plus encore, bien que les circonstances n'étaient pas les plus propices au milieu d'une conflagration mondiale, Josep Franch-Clapers, avec ses dessins, il transmet que la survie de la dignité dans cet environnement hostile que possible Merci de la confiance dans l'humanité qui ont exprimé beaucoup de ses collègues et, bien sûr, lui aussi.

 

En dépit de son caractère visuel, qui regorgent de ces «ordinaire» sur l'auteur de ce qu'on appelle la littérature des camps de concentration, parce que dans un sens, en regardant son travail est lu à travers l'expression des images périssables et douloureux labyrinthe exilés républicains. Les travaux de Josep Franch-Clapers rejoint la force et l'importance d'une épaisseur considérable d'œuvres notables sur l'exil et fait de l'exil, les deux auteurs et les artistes visuels. Certains cas, constituer incontestable avec le même désir d'assister à la Artur nous Blade, Ferran de Pol, Ramon Morales, Carlos Fontseré, Antoni Clavé, Josep Bartoli, Josep Viladomat, Roser Bru et Agustí Centelles pour n'en nommer que quelques-uns.

 

Josep Franch-Clapers, le peintre né dans la vallée, n'a jamais cessé de penser et d'exprimer toute la douleur qui ont conduit à l'exode de 1939. Cet épisode historique qui marque à jamais la définition d'un travail essentiel à notre mémoire démocratique.


L'exposition présente un total de 67 œuvres du fond des Archives Nationales de Catalogne. A l'occasion de l'exposition, le jour de l'ouverture présentera le livre-catalogue édité par le MUME. Cette publication contient des reproductions des œuvres exposées et des textes par le commissaire Pere Parramon Rubio,  de la professeur d'histoire de l'art à l'Université de Girona, Lluïsa Faxedas, Montserrat Prudon-Moral, professeur à l'Université Paris 8, et Robert Forniés Alaiz, un ami personnel de l'artiste pendant les dernières années de sa vie.


La cérémonie d'inauguration a été suivie par le président du Consortium des MUME et maire de La Jonquera, Jordi Cabezas Llobet, le directeur du Mémorial Démocratique de la Generalitat de la Catalogne, Miquel Caminal, le directeur de l'ANC, Josep Sans i Travé, le commissaire de l'exposition, Pere Parramon Rubio, et le directeur de MUME, Jordi Font.