Accueil > Program. Culturelle > Historique > D'autres activités > Détails - 3ème Séminaire Transfrontalier: Déplacements forcés et exils en Europe au XXème siècle. Images et représentations
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

D'autres activités

Evénement 

Titre:
3ème Séminaire Transfrontalier: Déplacements forcés et exils en Europe au XXème siècle. Images et représentations
Quand:
02.03.2012 - 02.03.2012
Catégorie:
D'autres activités historique

Description

3ème Séminaire Transfrontalier: Déplacements forcés et exils en Europe au XXème siècle. Images et représentations

Vendredi 2 mars 2012

Cinématheque Euro-régionale. Institut Jean Vigo

Arsenal -Espace des Cultures Populaires

1, rue Jean Villedent

Perpignan

 

Inscription gratuite

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

La Cinémathèque Euro-régionale Intitut Jean Vigo (Perpinyà), le MUME (La Jonquera), le Musée Mémorial du Camp de Rivesaltes et les universités Via Domitia de Perpignan et de Girona ont mis sur pied le 2010 un programme intitulé: "Déplacements forcés et exils en Europe au XXème siècle". Ce programme comprend trois séminaires et un colloque.  Le premier séminaire a eu lieu au MUME en octobre 2010. Le deuxième au Musée Mémorial du camp de Rivesaltes le septembre 2011. Le troisième, consacré à images et représentations des exils forcés en Europe au XXème siècle co-organisé plus spécialement par le CRHISM et l'Institut Jean Vigo à Perpignan le vendredi 2 mars 2012.

 

Ce séminaire réunit des chercheurs, des cinéastes, des plasticiens pour tenter de baliser un corpus d'images de divers types:  peintures, sculptures, photographies, films, afin de cerner les contours d'une représentation, celle de l'exil. Le va-et-vient entre recherche en histoire de l'art, témoignages d'époque ou d'artistes contemporains sera l'occasion de caractériser l'originalité d'un discours à travers des démarches singulières. L'on interroguera particulièrement sur l'évolution dans le temps des représentations, les relectures faites par chaque époque des signes et des images qui tenèrent sur l'instant de montrer l'immontrable, mais aussi sur la façon dont aujourd'hui créateurs et artistes s'efforcent de comprendre, par leurs oeuvres, ce qui dans le passé fait signe au present.

 

Le 28 février, la prjection de "Liberté", de Tony Gatlif (2010), donnera le ton du séminaire suivi le 1er mars du film de Claire Angelini, inspiraé par les lieux du camp de Rivesaltes "La Guerre est proche" (2011).

 

La matinée du 2 mars sera consacré aux réflexions des historiens à partir de documents contemporains des déplacements forcés et plus généralement au rapport entre l'art et le témoignage de l'exil. L'après-midi interroguera  la démarche d'artistes ici et maintenant face à la mémoire des déplacements forcés et exils.

 

 

Programme:

 

Mercredi 28 février

Projection de "Liberté", de Tony Gatlif (2010), à 19h à l'Institut Jean Vigo, 1h 51 min.  Plus d'infos à:  http://bit.ly/xRijEf

 

Jeudi 1er mars

Projection de "La Guerre est proche", de Claire Angelini (2011) à 19h à l'Institut Jean Vigo, 1h 20 min.  Plus d'infos à: http://bit.ly/Aig3Iw

 

Vendredi 2 mars

9h. Accueil et Discours d'ouverture 1ª Session du Séminaire: Le témoignage de l'art au filtre de l'histoire

9:30h. Marie-Hélène Meléndez. Capa devant les camps français. Repéres pour éclairer la lecture des Rouleux de la  "Spain's forgotten army"

10h. Teresa Ferré (Université Rovira i Virgili (URV) de Tarrgone). Le camp de Bram. Au croisement de divers regards photographiques.

10:30h. Eric Forcada. Des baraques du Barcarés au Baraquisme de Barcelone. Joseph Subirats: visions et représentations des déplacements forcés dans l'àpres guerre civile (1939-1951).

11h. Elena Pirazzoli (Chercheuse - journaliste de la Fondazione Fossoli). "What should be said cannot be said" Dessins et images de la déportation italienne.

11:30h. Vicente Sánchez Biosca (Université de València) i Rocío Alcalá del Olmo Olea (Université Paris IV). Vie des icônes et migrations d'images. Autour de deux figures de la Retirada.

12h. François Amy de la Bretèque (Université Paul Valéry Montpellier III/IJV). Des enfants déplacés au l'endemain de la Deuxième Guerre Mondiale, d'après "Quelque part en Europe" (Valahol Európában) de Géza Radványi, 1947.

12:30h. Débat

13:30h. Déjeuner

14:30h 2ème Session du Séminaire: Points de vue contemporains

Claire Angelini (Directrice). Des Lieux de la mémoire à la mémoire des lieux.

15h. Felip  Solé (Directeur, TV3). "Le documentaire c'est le levain de notre histore" (Eisenstein). Le documentaire n'est pas la réalité. Filmer c'est mettre en scène. Le documentaire c'est le point de vue d'un auteur.

15:30h. Céline Scemama, Université París III Sorbonne Nouvelle: Histoire/s du cinéma de Jean-Luc Godard, Histoire de toutes les errances.

16h. Nicole Berger (Photographe, sculptrice). Du mur des images au regard des objets.

16:30h. Simeon Saiz (Artiste et professeur à la Faculté de Beaux Arts de Cuenca, (UCM). La représentation de la violence quand la violence ne peut se montrer.

17h. Débat.

 

Ici on peut télécharger le programme du Séminaire en PDF.

 

 

Organise:

Cinémathèque Euro-régionale. Institut Jean Vigo  (Perpinyà)

Museu Memorial de l'Exili (MUME)

Memorial Democràtic (Generalitat de Catalunya)

Université de Girona (UdG)

Université Via Domitia de Perpignan (UVDP)

Centre de Recherches Historiques sur les Sociétés Méditerranéennes (CHRISM)

Institut Catalan de Recherche en Sciences Sociales (ICRESS)

Musée Mémorial du Camp de Rivesaltes

 

Avec le soutien de:

Conséil Général des Pyrénées-Orientales

Generalitat de Catalunya

 

Avec la collaboration de:

Mairie de Perpignan

Region Languedoc-Roussillon

Ministère de la Culture de la République Française

 

 

 

Plus d'infos a:

Cinématheque Euro-régionale. Institut Jean Vigo (Perpinyà)

Tél 04 68 34 09 39

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.