Accueil > Program. Culturelle > Historique > Expositions temporaires > Détails - Exposition "La Bataille des Pyrénées"
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

Expositions temporaires

Evénement 

Titre:
Exposition "La Bataille des Pyrénées"
Quand:
14.11.2009 - 17.01.2010
Catégorie:
Expositions temporaires historique

Description

 

Exposition "La Bataille des Pyrénées. Réseaux d'information Evasion et alliés dans le Pallars, Alt Urgell et l'Andorre au cours de la Seconde Guerre mondiale"

 


 

 

 

 

"La bataille des Pyrénées. Réseaux d'information Evasion et alliés dans le Pallars, Alt Urgell et l'Andorre au cours de la Seconde Guerre mondiale» est une exposition itinérante organisée par l'Eco Àneu les vallées de l'appui de la Direction générale de la mémoire démocratique / Mémorial démocratique. Plus précisément, «La bataille des Pyrénées" est le titre que certains agents secrets britanniques ont été les nombreuses actions de l'évasion de l'Europe vers le Royaume-Uni à travers les Pyrénées. Bientôt, un grand nombre de ces agents ont écrit leurs rapports et livres, et ont été largement reconnues. Dans d'autres domaines tels que la Belgique, les réseaux et les agents de l'évasion ont été reconnus immédiatement. Dans le Pallars et de toutes les Pyrénées catalanes, après la conflagration mondiale, que des travaux pertinents développés par le réseau d'évasion est resté caché, autant que dans l'époque où les réseaux étaient en activité dans la clandestinité.

 

Avec cette exposition, qui a conduit à l'Eco, a cherché à démontrer que ces événements ont également été importante dans cet aspect des Pyrénées. En ce sens, la preuve démontre que, dans les années de la dictature de Franco a procédé à une répression systématique des vaincus dans la guerre civile, des Pyrénées a continué en "guerre" du côté des Alliés et de la démocratie, par e-mail d'informations confidentielles et des guides pour des groupes ou des contrebandiers échappé. Une 80.000 personnes environ franchi les Pyrénées au sud pour échapper à la persécution nazie. Dans de nombreux cas, près de la moitié ont des centres de détention et les camps de concentration accrédité par le nouvel État de Franco.

 

L'exposition donne la parole et rend les images à d'autres réseaux et des personnes, dans certains cas à ce jour inconnu. Les protagonistes sont: Juan, Jaime et Ricardo Soldevila (Escart), Generosa Cortina (Fils), Roger Rieu (Couflens), Manel Vidal (Isil),  Parramon Laurenti (Josa de Cadi), Joaquim Baldrich (Escaldes), Juan catalan (Llavorsí), Josep Ibern (Ager). Tous d'entre eux travaillaient pour les réseaux et l'évitement d'information belge, américaine et britannique.

 

L'exposition a été présent dans Esterri d'Àneu, Sant Julia de Loria, Toulouse, Saint Girons et Seix.
Le contenu de l'exposition, et toutes les informations y afférentes, sont disponibles en ligne en quatre langues: catalan, espagnol, anglais et français.

 

http://xarxesevasio.blogspot.com/
http://redesevasion.blogspot.com/
http://evasionnetworks.blogspot.com/
http://reseauxevasion.blogspot.com/

 

Exposition du 14 novembre 2009 au 17 janvier 2010.