Accueil
CatalanEspagnolFrançais Anglais
 

Exposition Temporaire

Exposition "exils, frontières, déracinements" de Carles Vergés et Víctor Sunyol

Exposition pictorique et litéraire

Du 7 septembre au 25 novembre 2018

Vernissage: Vendredi, 7 septembre  à 19h

Exils, frontières, déracinements de Carles Vergés et Víctor Sunyol est la nouvelle exposition que présente le MUME. Une proposition où les travaux picturaux (Carles Vergés) et d’écriture (Victor Sunyol) se complètent afin d’établir une approche émotionnelle, presque lyrique, mais en même temps rigoureuse de l’expérience de l’exil. La base du travail est documentaire (photographies, dessins, films et sources orales) et est liée à la Retirada républicaine et au vécu dans les camps d'internement du Roussillon où se retrouvèrent des centaines de milliers de personnes qui avaient entrepris l’exode suite à la défaite républicaine en Catalogne, en février 1939.

Pour en parler plus concrètement, le travail pictural de Vergés passe des dessins figuratifs et narratifs aux tableaux plus abstraits et symboliques. Le linceul (la première et la dernière enveloppe de la personne, symbole du foyer et de l’intimité perdus), la ligne (frontière, limite, passage, participation, confrontation, etc.), les racines et l’œil omniprésent sont quelques-uns des motifs qui tissent cet axe.

En partant de l’œuvre de Vergés et des documents, Sunyol écrit des textes brefs qui sont un regard, des réflexions, des étincelles, des sensations et des impressions sur cette tragédie et sur des scènes concrètes, il donne la parole aux héros (les victimes et les témoins) et il en parle depuis notre présent, si proche encore de ces faits.

En effet, donner la parole aux exilés et les rendre visibles est l’un des principaux défis que se proposent les deux créateurs. Bien que près de 80 ans se soient écoulés depuis, l'exil de 1939 continue à être indiscutablement présent dans la mémoire collective. Au-delà de la génération qui l’a directement vécue, l’expérience de l’exil s’est transmise de génération en génération comme une douleur irréparable qui perdure. Les Catalans et les autres citoyens de l’État espagnol ont été très proches les uns des autres au cours de cette période historique, qu’ils soient exilés, expatriés, déplacés, déracinés, bannis, réfugiés, demandeurs d’asile, sans-papiers, internés, exclus ou déportés. Ils ont été rejetés et poursuivis tout d’abord de leur terre d’origine puis dans une Europe convulsée par le totalitarisme et la guerre. Un passé problématique qui entraîne des traumatismes difficiles à soigner comme cette œuvre s’est fixé comme but de refléter en travaillant à quatre mains. Cependant, la proposition artistique ne se borne pas au passé, perdu, mais mise sur la possibilité de se positionner activement dans le présent. Saisir la portée de la perte et de la blessure non cicatrisée qu’a été l’exil pour nos concitoyens devient aussi une démarche essentielle pour gagner l’empathie de ceux qui, aujourd’hui, souffrent de situations semblables dans bien des aspects.

Une publication accompagne l’exposition. Portant le même titre que l’exposition, le petit livre reproduit quelques-unes des œuvres picturales de Carles Vergés et recueille en même temps les textes de Víctor Sunyol qui se divisent en deux parties. « La Retirada » et « Les camps ». La publication comprend aussi la traduction française et espagnole des textes originaux en catalan.

 

Données des auteurs

Carles Vergés (1941), dessinateur, peintre et graveur. Il a notamment reçu le prix Ynglada-Guillot en 1978 et le portrait du Grand Prix Rembrandt Château de Beauregard en 2013. Il a exposé dans toute l'Europe. Il travaille au Musée national d'art de Catalogne (MNAC), à la Pinacothèque civique Pieve di Cento, au Musée d'art de Cadaqués, au Fonds d'art de Sant Cugat del Vallès et à plusieurs collections privées de Catalogne. , Hollande, France, Italie et Belgique.

carlesverges.com

 

Víctor Sunyol (1955), écrivain et éditeur. Il collabore souvent avec des artistes visuels et des compositeurs. Il a publié des textes d'essais et des essais sur la poésie et la création en général. Depuis 1989, avec Antoni Clapés, il est responsable des initiatives et des éditions de Café Central. Sa poésie a été traduite en plusieurs langues et est présente dans des anthologies en Catalogne, au Québec, au Mexique, en Allemagne, en Angleterre et en Espagne.

victorsunyol.cat

 

L'exposition, organisée par le MUME, bénéficie du soutien de la Diputació de Girona et de la collaboration du conseil municipal de Vic.

 

Pour plusieurs infos, lire la note de presse de l'exposition (en catalan).

Fragment de l'entrevista a José María Guerrero realitzada per Fabián Soria amb motiu de l'exposició celebrada en el Festival des Mémoires de Cahors (França) al novembre de 2009